Le département de l’Oise veut réaliser 50 M€ d’économies

La réunion de l’Assemblée départementale de l’Oise se tient à Beauvais du 25 au 28 janvier 2016 afin de voter pour le budget primitif 2016. Cependant, le président du conseil départemental de l’Oise, Edouard Courtial, a déjà envisagé 50 M€ d’économie sur les dépenses de fonctionnement de l’institution territoriale. Selon ses dires, ils ne vont pas intervenir sur les 7,5 M€ prévues pour l’augmentation du RSA que le gouvernement avait envisagé. De ce fait, aucune décision à ce propos ne sera prise durant cette réunion vu que cette somme n’est pas inscrit dans le budget 2016 alors qu’il se retrouve dans les 80 M€ d’économie à réaliser pour les deux prochaines années budgétaires.

Sauver le département de la faillite

Quand Edouard Courtial a pris ses fonctions de président du conseil départemental, il a dénoncé que la collectivité était au bord de la faillite et devait ainsi se concentrer sur un plan d’économies drastiques. C’est pour cette raison qu’il a prévu cette économie allant jusqu’à 50 M€ en 2016 et 30 M€ de plus en 2017.

Edouard Courtial Economies budget Oise 2016

Edouard Courtial

Pour cela, il n’y aura pas d’augmentation d’impôt. Vers la fin de l’année 2015, on a enregistré un arrêt de la programmation du parc Jean-Jacques Rousseau, la fermeture de six maisons du conseil général, ainsi que l’arrêt d’Ordi 60. Alléger la masse salariale et réduire les aides sociales est également en vue pour dénicher les économies supplémentaires.

Les dépenses sociales s’envolent à cause de la crise

En début de cette année, le président du conseil départemental avait précisé que l’Oise avait connu des difficultés financières liées à sa gestion passée qui furent également aggravées par le désengagement de l’Etat. Etant donné qu’aucune augmentation des impôts n’est prévue, il est nécessaire de pratiquer une gestion stricte des moyens existants. Edouard Courtial avait également précisé que l’ampleur de ses efforts dépendra des décisions du gouvernement pour aider les Départements. Quoi qu’il en soit, le Département espère toujours une participation de 7,5 M€ de l’Etat pour le financement du RSA pour 2016.