Oise : la tempête paralyse le trafic SNCF

Lundi dernier, une forte tempête avait perturbé le trafic ferroviaire dans le département de l’Oise. A vrai dire, une tempête avec des rafales de vent qui ont atteint jusqu’à 111km/h ont causé quelques dégâts. Les secours ont dû faire des interventions environ 80 fois, dont la chute d’un arbre sur les voies de chemin de fer à Brenouille est la plus importante. Suite à cet accident, le trafic ferroviaire a été interrompu entre Creil et Saint-Quentin.

La tempete arrête les trains dans l'Oise

Des perturbations qui n’ont pas ravi les voyageurs

Un arbre a également arraché une caténaire à hauteur de Frocourt, vers dix heures. Par conséquent, le trafic a été bloqué jusqu’à 19 heures entre Beauvais et Méru. Les usagers de la ligne Paris-Compiègne ont également été victimes de cette perturbation ; ce qui n’était pas vraiment le cas pour la ligne Paris-Beauvais qui s’est rapidement arrangé.

Plusieurs voyageurs n’ont pas caché leur mécontentement à cause de cette perturbation. En effet, le fait que la totalité du trafic soit interrompue, même ceux en direction de Paris ont énervé les voyageurs et certains d’entre eux ont descendu sur les voies en gare de Creil.

La police ferroviaire devait faire une intervention afin d’y ramener le calme. « Y en a marre. Vendredi, il y a eu des retards. Ce matin aussi. Et ce soir, c’est le cirque ! » S’exclame un habitant du Pont-Sainte-Maxence. Sa voisine avait également rajouté qu’on ne leur dit rien et qu’ils doivent se débrouiller tout seul. Effectivement, les messages d’annonce et la fréquence des bus se faisaient très rarement.

« Pour moi, ça va aller. Mon mari va pouvoir venir me chercher. Mais ce n’est plus possible, tous les jours il y a quelque chose », s’exprime un voyageur habitant à Rieux. D’un autre côté, une dizaine de voyageurs qui devait se rendre à Pont ont pu partir vers 20 heures, en compagnie d’un conducteur qui allait rentrer au dépôt. D’autres ont dû attendre jusqu’à 21 heures pour partir.

Je suis David Sensitiano, rédacteur pour cette rubrique d’actualités de l’Oise, étudiant en journalisme, et passionné par la presse écrite.