Oise : manifestation de 120 agriculteurs en Picardie verte Plusieurs tonnes de pneus ont été déversées sur les routes de l’Oise

Le vendredi 29 janvier dernier, plusieurs agriculteurs ont manifesté en déversant plusieurs tonnes de pneus sur les routes de l’Oise. Des tracteurs suivis de remorques chargées de pneus ont été mobilisés suite à l’appel de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs pour se rendre vers le rond-point de Grandvilliers.  Ces agriculteurs, en colère érigent un mur de pneu autour du rond-point, perturbant ainsi la circulation.

Manifestation agriculteurs Oise

Manifestation agriculteurs Oise

D’autres manifestations du même genre sont également en vue à Marseille-en-Beauvais et à Songeons. Selon le vice-président de la FNSEA, aucun pneu n’a brûlé, le message avait été clair. Des tracts ont été distribués et les agriculteurs ont également constaté qu’ils ont pu compter sur le soutien de la population de Picardie verte.

Les agriculteurs en ont assez de Stéphane Le Foll

Selon un éleveur à Songeons, Pascal Foucault, le prix du litre de lait sortant de la ferme est moins cher que le prix de l’eau en supermarché. Un céréalier a également précisé qu’à 1 euro le kilo, le porc est au même prix qu’un ticket à gratter. « …Chaque matin les agriculteurs se lèvent pour perdre de l’argent » a-t-il rajouté.

La concurrence avec d’autres pays européens dénoncée par les céréaliers et éleveurs

« On a besoin d’harmonisation. Hier on n’avait que les miettes, aujourd’hui on n’a plus rien » s’expriment les manifestants. Si le ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll a promis 290 millions d’aides au plan national, le conseil régional du Nord-Pas-de-Calais-Picardie a voté un soutien 3 millions pour les éleveurs régionaux. Selon le président de la FDSEA, ce ne sont que des rustines et leurs charges ont augmenté de 50% en dix ans. Du côté des Jeunes agriculteurs de la Somme, des « funérailles de l’élevage » étaient au programme le samedi 30 janvier au cirque d’Amiens.

Alexandra Sarazin-Bourgon, rédactrice pour plusieurs sites de news, je me passionne pour l’actualité, c’est pourquoi j’ai décidé de participer à la rédaction de news pour le département de l’Oise sur ce site Internet.