Histoire du département de l’Oise

De par sa position géographique, l’Oise présente un passé historique riche en événements, en faisant le centre incontestable de l’histoire de France.

Au centre d’événements historiques de la plus haute signification, ce département a longtemps représenté la dernière Terre à conquérir avant de pouvoir atteindre la ville de Paris.

Un passé riche et fertile au niveau historique

Carrefour stratégique de la période préhistorique

Dès la Préhistoire, l’Oise représenta un carrefour stratégique, permettant aux chasseurs l’accès aux troupeaux de rennes, y venant effectuer leur migration.

Les nombreux vestiges archéologiques du département en font d’ailleurs l’un des départements les plus riches en ce domaine.

 Tourisme, l'histoire du département de l'Oise

L’Oise au temps des barbares

Alors que le Christianisme perçait, l’Oise connaît son premier Saint : Saint Lucien. Tué par les Romains, ce département subira de violentes invasions barbares.
Puis, l’Oise connaîtra la présence des Francs, puis des rois mérovingiens et carolingiens qui l’apprécieront particulièrement. Charles le Chauve ira jusqu’à désigner Compiègne comme capitale royale.

Au temps du Moyen-Age

Pendant la période du Moyen-Age, le département de l’Oise va subir une évolution, due à l’influence toujours plus importante du clergé.
D’ailleurs, la région voit se construire beaucoup d’abbayes. A la fin du XIIe siècle , Noyon construisit une cathédrale, très vite suivies par les cathédrales Notre-Dame et St Pierre construites à Senlis et Beauvais, qui représentent de grandes œuvres au niveau architectural.
Profitant d’une période de prospérité,  Edouard III d’Angleterre y débutera la guerre de cent ans, voyant l’arrivée massive des troupes anglaises sur son territoire.
Ces-dernières ne généreront que famine ou peste noire.
En 1358, le département subit une violente révolte des paysans, qui fut très violemment punie par les seigneurs.
Cette révolte, bien qu’ayant affectéel’Oise, vit l’émergence de héros particulièrement populaires, telle Jeanne d’Arc, en 1430, qui combattit les troupes anglaises courageusement et fût condamnée à être brûlée vive.

La période des lumières

Le département de l’Oise connaîtra sa période d’opulence pendant le règne du rois Louis XIV, ainsi que ceux de Louis XV et Louis XVI.
De grands noms tels que Molière ou Rousseau pour ne citer qu’eux s’y donneront rendez-vous. Durement frappé par les conséquences de la révolution française, de nombreux domaines de seigneurs seront durement touchés.
En 1790, l’Oise devint un département de manière officiel.
Le conseil général s’établira tantôt à Compiègne, puis à Beauvais, pour définitivement s’y établir.

Napoléon 1er reprendra les habitudes de ses prédécesseurs en y ramenant les fastes du 1er empire.

Le département de l’Oise et ses heures sombres durant la Guerre

La première guerre mondiale provoqua une occupation du territoire aux 2/3 avant l’offensive lancée par Joffre.
C’est dans la forêt de Compiègne que se rencontreront les représentants allemands, ainsi que Joffre pour la signature de l’armistice.

L’Oise durant la seconde guerre mondiale

Beauvais fut rasée pendant la seconde guerre mondiale par l’aviation allemande.
En outre, Hitler imposera la signature de « son » armistice dans la forêt de Compiègne, mais sera également le témoin de la signature de l’armistice de Rhetondes.

En tant que territoire clé, l’Oise a connu de nombreux événements historiques.
Plusieurs fois dévastée, pour être ensuite reconstruire, tous ces événements ont permis à cette terre de caractère de renaître de ses cendres à chaque fois plus forte.

Les autres pages traitant du sujet :