Gérant majoritaire, s’il détient plus de 50% du capital de la société à responsabilité limité, le statut du gérant de SARL, est conditionné par la quantité de part qu’il a acquis au sein de la société.

S’il est majoritaire, alors le gérant cotisera dans une caisse des TNS (ou travailleurs non salariés).
Dans le cas où il serait minoritaire, alors son salaire serait fixé en assemblée générale, voté par les associés, il serait donc dans ce cas considéré comme travailleur salarié.

Gérer une société à responsabilité limitée, le rôle du gérant majoritaire
Un forfait basique fixera les cotisations sociales à reverser, son coût sera basé sur un calcul réalisé sur un forfait de base en début d’activité (les deux premières années), ensuite ces charges seront calculées sur son salaire.

 

La personne physique ou morale pour une entreprise

Le gérant d’une Sarl ou d’une autre entreprise, pourra être comme vous l’avez déjà certainement entendu dire, une personne physique ou une personne morale.

Mais qu’est ce que cela signifie ?
Et bien tout simplement, en langage courant, que :
Une personne physique est une personne réelle, ou un être humain, qui aura des responsabilités qui pourront être différentes de son opposé.
Une personne morale est une entité, elle sera une entreprise, ou un ensemble de personne associées dans une SARL par exemple.

Nous aurons donc compris ici, qu’un gérant est indispensable au bon fonctionnement d’une entreprise.
Il existe plusieurs catégories de dirigeants qui se définissent ainsi :

Responsabilité du gérant de la SARL

Le gérant de la SARL est responsable pénalement et civilement de la société qu’il dirige.
En effet, ses responsabilités l’engagent de manière civile et pénale.
Il devra donc prendre en compte les risques encourus en cas de litige avec une autre entreprise et s’attendre à des sanctions si la société est accusée de fraude.
L’apport en capital devra être réfléchit, pour ne pas risquer de le faire accuser en cas de poursuite pour faute de gestion.

 

Rémunération du gérant de SARL

La Sarl ayant besoin d’une gérance, cet administrateur aura les pouvoirs de prendre les décisions au nom de la société.
Son salaire devra donc être en accord avec ses responsabilités de gestionnaire.
La rémunération du gérant sera donc votée en assemblée générale ordinaire, par les associés, ou alors elle devra être spécifiée dans les statuts, il semble que ce second point soit plus ennuyeux, il contraindrait la réécriture des statuts de la SARL, si le salaire du gérant majoritaire devait être revu à la hausse ou à la baisse.

Les autres pages traitant du sujet :